Pourquoi Jésus- Christ ?

Pourquoi Jésus Christ ? : une interrogation que je ne peux lire, moi, que dans une perspective personnelle, existentielle, moins comme un avis à donner dans une matière plus ou moins complexe que comme une raison qui m’implique – autrement dit, tout compte fait, un témoignage. Une méthode apophatique, : de quoi manquerait-on – de quoi manquerais-je plus ou moins cruellement, moi – s’il n’y avait pas Jésus Christ ?...
1. Un Dieu qu'on appelle « Père » !
2. Un Dieu qui se met au service
3. Un enseignement qui met la tête dans le cœur et non l'inverse
4. Une perspective de vie éblouissante
5. Une formidable ambition pour l'amour
6. Une insondable joie
7. Un royaume dont les pauvres sont rois

Cours de morale fondamentale

Notes du cours d’éthique générale donné en 2014 à l’Institut supérieur de théologie de Tournai, par Christophe Cossemans.

Somme théologique

La Somme théologique, ou Somme de théologie est un traité théologique et philosophique en trois parties du docteur de l'Église saint Thomas d'Aquin, écrit entre 1266 et 1273. Il reprend les thèmes essentiels de la théologie catholique. Bien qu'ancienne, elle reste accessible à la clarté de l'exposé. Il est envisageable de lire certains passage en rhétorique par exemple et de les analyser.

Le Mag philo

Les « Mag » sont des dossiers thématiques en ligne accompagnés, chaque trimestre, d’un agenda disciplinaire qui recense l’actualité officielle et événementielle. Les sujets traités font l’objet d’approches croisées de la part des divers intervenants : enseignants, chercheurs, praticiens, écrivains, etc.

La balance décisionnelle

Il s'agit d'une méthode d’aide à la prise de décision qui utilise l’image d’une balance. D’un côté de la balance pèsent les éléments favorisants le statu quo, et de l’autre les éléments en faveur du changement. Les deux alternatives possèdent des points positifs et des points négatifs. Il existe en effet des bénéfices comme des pertes et un prix à payer à maintenir un comportement comme à modifier ce même comportement. Il s’agit de peser le pour et le contre des deux situations.

Dessiner le monde selon

Cette activité pourrait convenir autant à une phase d'intégration qu'à une phase de confrontation. Il est proposé aux enfants de dessiner le monde tel qu'il serait si les idées de untel ou de tel autre étaient suivies. L'idée est de rendre plus concrète une théorie en la rendant visuelle et en forçant l'enfant à imaginer les implications réelles des paroles échangées.

La Loi de Dieu rend libre

« Si tu veux être libre, obéis à la loi ! »
Tel est le paradoxe qu’il nous faut démontrer ! En effet, spontanément, nos contemporains comprennent la loi comme ce qui empêche d’être libre. La loi contraint, empêche, limite. Elle semble effectivement s’opposer au plein déploiement de notre liberté. L’adage est connu : « ma liberté s’arrête où commence celle des autres ». Et la loi, protégeant l’autre, arrête ma liberté.

En éducation, parler de morale mission possible !

La morale semble souvent battue en brèche. On hésite parfois à en parler aux jeunes de peur de paraître ringard. Comment alors proposer ce sur quoi nous avons le sentiment d’avoir fondé notre vie ? Et puis, comment nous-mêmes y voir plus clair ? Xavier Thévenot questionne notre attitude concrète et la construction de nos cours. « Ces quelques réflexions bien sommaires auront peut-être fait comprendre que les exigences morales ne tombent jamais du ciel ; même quand on est chrétien, elles surgissent d'une volonté de donner sens à notre vie et de la prise au sérieux des passages obligés pour ce don de sens. »

Le négatif est-il le ferment du meilleur ? Science et valeur

Étienne Klein. La science et ses résultats sont-ils réellement neutres ? Éthique et science, conséquence des découvertes scientifiques sur les valeurs. Le connaissance de ce qui est ne nous dit pas ce qui devrait être... Peut-être, mais elle discrédite certaine croyances. La place de la science dans la société.

Pages