Pour ou contre : faut-il supprimer les cours de religion ? Nadia Geerts, enseignante en philosophie VS Étienne Michel (Segec) : « Le meilleur remède au fanatisme religieux est d'organiser le dialogue entre la religion et la raison. Il faut des cours où la religion se laisse interroger par la raison et où l'élève peut aussi rentrer dans une intelligence fine de sa religion. Le fanatisme religieux se nourrit d'une méconnaissance de la religion. »