Version imprimableSend by email

(Pour lire l'article complet.)

Voilà la question centrale à laquelle il nous faut répondre. En effet, si les relations sexuelles n’ont pas de sens, alors tout est possible. En revanche si, comme nous le croyons, les relations sexuelles sont remplies de sens il convient non seulement de les connaître mais d’en tenir compte pour conduire notre vie. […]

La caresse est au service d’une réalité plus profonde, du désir de la rencontre. […]

Le sens de la caresse

Nous savons bien que serrer la main de quelqu’un engage déjà une relation. Il est des cas où cela nous coûte de tendre notre main pour serrer celle d'un autre. Les hommes politiques le savent bien qui distillent savamment ce geste devant les photographes. Si ce simple geste peut être à ce point significatif, on ne peut dire, à moins de vouloir être aveugle et de s’abstenir de prendre la question au sérieux que les relations sexuelles, plus intimes et plus rares, sont à ce point banales qu’elles ne veulent rien dire. […]

Éric Fuchs, quant à lui, propose quatre critères pour décrire une relation amoureuse réussie :

  • Libre parce qu'il ne peut y avoir de relation sexuelle authentique sans liberté des partenaires : le viol, quoi qu'il en soit des fantasmes qu'il véhicule depuis toujours, n'a jamais été reconnu par l'humanité comme un modèle de relation réussie !
  • Adulte, parce que, dans cette perspective, une relation sexuelle réclame que les partenaires sexuels soient le plus possibles libérés de leurs dépendances infantiles : maturité physique et maturité psychique ne se confondent pas forcément !
  • Créatrice, c'est-à-dire cherchant à créer avec le partenaire sexuel une réalité nouvelle qui soit autre chose et plus que la somme des deux individus en cause : l'enfant sera le signe par excellence de cette réalité nouvelle créée par le couple, mais pas le seul ; tout un réseau de relations se tisse entre les deux partenaires et à partir d'eux, lequel constitue une réalité sociale, culturelle, affective, nouvelle.
  • Enfin, intégrée, parce qu'on ne saurait séparer la sexualité du reste de l'existence et quelle est appelée à signifier et à permettre une relation plus totale, englobant toute l'activité des deux membres du couple, et pas seulement leur désir sexuel.

On notera tout spécialement que la réussite de la relation amoureuse ne dépend pas d’abord de l’intensité de la jouissance ou de l’orgasme contrairement aux visions des rapports amoureux imposées par la culture occidentale.

B. Dimensions ludiques et graves

[…] Nous sommes donc en train de retrouver la dimension légère des rapports amoureux sans pour autant laisser tomber leur dimension de gravité. Lorsqu’on sait que ce qui est grave, c’est ce qui a du poids (Gravidus, gravis = lourd, caractère de ce qui a du poids en latin) on ne peut que remarquer le paradoxe qui décrit les relations sexuelles. Comment peuvent-elles être à la fois légères et graves ? En fait, c’est dans le paradoxe que se trouve le chemin de la vérité. […]

Chassée à grand renfort d’idéologies et de démissions, la dimension grave revient aujourd’hui en force. La crainte des maladies sexuellement transmissibles et tout spécialement la crainte du SIDA a réintroduit la notion de gravité dans les rapports amoureux. Mais avec une différence de taille. En effet, la gravité est revenue devant la peur de la maladie et de la mort alors que l’Église parle de gravité pour évoquer la dignité du geste que le Créateur a confié à l’humanité. […]

F. L’engagement au service d’une véritable « libération sexuelle »

Le titre est provocateur mais il veut par là rappeler que ce qui libère l'homme ce n'est pas tant de n'avoir aucune contrainte que de choisir le chemin qu'il veut parcourir et donc les contraintes qui vont avec. Les ignorer c'est risquer de ne jamais grandir dans sa vie psychoaffective. L'engagement libère. […] Ainsi celui qui veut se rendre de Marseille à Paris en voiture doit choisir en même temps de respecter le code de la route. S'affranchir des règles élémentaires du code, c'est être sûr de ne pas aller au delà du premier kilomètre. En revanche, accepter le code, c'est être libéré du chaos pour voyager où l'on veut. C'est exactement pareil pour la vie de couple. Choisir d'aimer une personne toute sa vie libère bien plus d'énergie que vous ne l’imaginez.

Bruno Feillet, www.discernement.com



Étiquettes: