Contre le concept de dignité

Le concept de dignité ne permet pas de faire un tri précis entre ce qui peut être légitimement acheté ou vendu et ce qui ne peut l’être en aucun cas. Ce que je reproche surtout au concept de dignité, c’est son contenu paternaliste. Il ne sert pas à protéger les gens de la violence des autres mais à les protéger d’eux-mêmes, comme s’ils étaient des enfants turbulents et irresponsables. Il ne contribue pas à étendre nos libertés individuelles : il les limite.