Version imprimableSend by email

Questions personnelles pour les jeux de rôles ou la vraie vie

Les quelques questions qui suivent sont des exemples de questionnement et activités que l’on pourrait réaliser avec les enfants pour les aider à développer leur conscience morale. Bien que l’ensemble de ces questions puisse être pertinent dans le cas d’un dilemme moral complexe et adulte, il n’est pas pédagogiquement pertinent de les aborder de front à tous les âges. Vers la fiche en pdf.

Est-ce que je me sens bien dans la situation concernée ?

  1. Suis-je agité, triste, honteux ? En paix, serein, heureux, fier ?

Une pause pour réfléchir

  1. Vers quoi me pousse spontanément mon cœur ?
  2. Ai-je pris le temps nécessaire à la réflexion avant d’agir ?
  3. Ai-je demandé conseil avant d’agir ? Ai-je consulté les bonnes personnes ?

Est-ce que je suis libre ?

  1. Aurais-je pu dire « non » au groupe, aux personnes autour de moi ?
  2. Ai-je agi volontairement ou poussé par « quelque chose de plus fort que moi » ?
  3. Ai-je agi par facilité ou pour éviter des ennuis ? Cela m’a-t-il demandé du courage ?

Est-ce que je suis fier de moi  ?

  1. Suis-je prêt à en parler à mes parents, les gens qui m’apprécient ?
  2. Aimerais-je être considéré comme « une personne qui… » ?

Qu’en disent les normes ?

  1. Que dit la loi du pays à ce sujet ?
  2. Que disent les règlements de l’école ou du groupe ?
  3. Est-ce accepté dans les règles de vie de ma famille ?
  4. Agit-on habituellement de la sorte ?
  5. Qu’en dit ma religion (si j’en ai une) ?

Les règles d’or

  1. Aimerais-je qu’on agisse envers moi de la sorte ?
  2. Et si tout le monde faisait comme moi ?

Quelles étaient les valeurs en jeu ?

  1. Laquelle ai-je choisie ?
  2. Laquelle ai-je sacrifiée ?
  3. Suis-je capable de représenter une échelle avec les différentes valeurs qui étaient en jeu et tenter de hiérarchiser, comprendre les choix que j’ai faits ?

La proportion des fins et des moyens

  1. Le coût en énergie, argent, effort, frustration (valeurs sacrifiées) en valait-il la peine ?
  2. Suis-je capable de dresser un tableau en deux colonnes avec les gains/bénéfices de mon action d’une part et les pertes/coûts de l’autre ?

Après un temps, puis-je évaluer les conséquences ?

  1. Qu’ai-je gagné à agir de la sorte ? Qu’ai-je perdu ? Et mon entourage ? Et la nature…
  2. Est-ce que on action a été profitable à tous ou à quelques-uns seulement ?
  3. Combien de temps ont duré les bénéfices ? Cela en valait-il la peine ?
  4. De quoi suis-je fier ? Qu’est-ce que je regrette ?
  5. Qu’aurais-je gagné ou perdu à agir autrement ?

Si du mal a été fait à quelque chose ou à quelqu’un…

  1. Comment puis-je réparer mes erreurs ?
  2. Comment montrer mon regret sincère ?
  3. Comment demander pardon ?

Finalement, serais-je heureux et fier d’agir de nouveau de la sorte ? Qu’aimerais-je changer dans ce que j’ai fait ? À qui puis-je demander de l’aide ?

 

Laurent Miller, mai 2018

 

Étiquettes: