Version imprimableSend by email

Une opinion de Joseph Famerée, doyen de la faculté de théologie de l'UCL, Henri Derroitte, responsable du GRER et de l'agrégation, faculté de théologie de l'UCL et Louis-Léon Christians, président de l'Institut Religions, Spiritualités, Cultures, Sociétés, Chaire en droit des religions à l'UCL.  Paru sur La libre.be, le 31 mai 2015.

Est-il certain que l'actuel modèle belge d'enseignement religieux contrecarie le vivre-ensemble ? Est-il préférable de relayer la religion dans la sphère privée, loin de toute instruction structurée par le cadre législatif (avec des professeurs formés dans les hautes écoles e universités belges, des référentiels de compétences, dans le cadre scolaire) ? Est-il envisageable de balayer d'un geste les professeurs de religions et de morale comme ennemis public n°1 de la démocratie et du vivre-ensemble ?

Lire l'article sur La Libre.be.



Étiquettes: