Le passage de la mer rouge - Chagall

Dans un autre registre, celui de la peinture, les artistes traduisent le langage écrit en langage visuel. De l’un à l’autre, se joue nécessairement un travail d’imagination, et là encore des choix d’interprétation, comme on peut le voir à travers l’œuvre de Marc Chagall (1887-1985). Ce dernier s’est beaucoup intéressé à la Bible. Notamment, il a exécuté La Traversée de la Mer Rouge, fresque qui décore actuellement la chapelle du Plateau d’Assy, en Haute Savoie. L’artiste était originaire d’une de ces nombreuses communautés juives, qui peuplaient, avant la seconde guerre mondiale, l’Europe Centrale et la Russie et qui avaient développé une culture très originale, celle du shtetl : c’était à la fois une bourgade et un quartier à majorité juive, lieu de résidence imposé par des législations discriminatoires. Il est important de rappeler ces faits dans la mesure où toute l’œuvre de Chagall garde la mémoire de cet univers à l’âme très religieuse : la majorité de ses peintures s’inspirent très largement d’épisodes bibliques. Mais elles ne consistent pas en une simple reproduction fidèle de tel ou tel événement biblique : Chagall prend parti et donne du sens à sa peinture. Celle-ci revendique aussi une grande liberté.