Adam et Ève, Caïn et Abel, la création en sept jours, le déluge...

 

Ces récits mythiques font partie de notre culture. Loin d'être infantiles, ils disent la façon dont le peuple d'Israël a reçu le sens de la vie des hommes

; ils traitent en particulier de la manière de vivre la violence. Vient-elle de Dieu ? Est-ce la vengeance d'un Dieu jaloux du savoir, de l'unité, de la technique des humains ? Quel est ce Dieu qui rêve de détruire l'homme et le monde ? Quel est cet humain « à l'image de Dieu » ? Est-ce une justification de la domination sans freins de l'homme sur la nature ?

Sans faire entièrement l'impasse sur les questions historiques, l'auteur envisage d'abord les textes sous l'angle de leur composition littéraire, en vue de dégager la conception de Dieu et de l'être humain qui se développe peu à peu au fil des récits. En ressort l'idée d'une humanité à l'image de Dieu, et d'une relation entre eux loin de toute concurrence. L'alliance est en effet a clé de toute relation juste.

André Wénin, Actualité des mythes, CEFOC, 2001.

 

SOMMAIRE

AVANT PROPOS

INTRODUCTION : lire les récits mythiques de Gn 11

1e PARTIE : AUX RACINES DE LA VIOLENCE

Les textes non sacerdotaux (GN 2-3,4 et 11)

Chap. 1. Le récit mythique de l'Éden (Gn 2,4b-3,24)

Chap. 2. L'histoire du meurtre de Caïn (GN 4, 1-16)

Chap. 3. La tur de Babel (11, 1-9)

2e PARTIE : CHEMINS POUR TRAVERSER LA VIOLENCE

Les textes dits "sacerdotaux" (Gn 1,1- 2,4a et 6,9 ... 9,17)

Chap. 1. Le contexte historique de l'Exil

Chap. 2. L'univers créé (Gn 1,1-2,4a)

Chap. 3. Le déluge selon le récit "sacredotal" (Gn 6,9 ... 9,17)

Chap. 4. Parcours biblique : pasteur ou chasseur ?

CONCLUSION : lire s mythes

ANNEXE : des outils de lecture

BIBLIOGRAPHIE